Taux de bounce, CTR, abuse reports… Ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi tous les indicateurs de suivi des performances mail. D’autant plus que nombreuses sont les solutions d’emailing qui ne sont disponibles qu’en anglais, complexifiant par-là la lecture des indicateurs. On fait le point sur tous les indicateurs et ce qu’ils désignent pour vous éclairer.

Le taux de délivrabilité ou Delivery Rate

Premier taux à consulter, le taux de délivrabilité permet d’avoir connaissance du pourcentage de mails envoyés qui ont été délivrés, c’est-à-dire qui sont arrivés à destination.

Pour le calculer, vous pouvez utiliser la formule suivante : (Nombre de newsletters délivrées/nombre d’emails envoyés) x 100. Vous pouvez suivre nos conseils pour améliorer la délivrabilité de vos emails.

Le taux d’ouverture ou Open Rate

Le taux d’ouverture permet de connaître le pourcentage de mails qui ont été ouverts pour l’ensemble de votre campagne d’emailing.

Vous pouvez alors le calculer grâce à la formule suivante : (Nombre d’ouverture de l’email / Nombre d’emails délivrés) x 100

Ce pourcentage vous permettra essentiellement d’évaluer la qualité de l’objet de vos mails.

Le taux d’ouverture unique ou Unique Open Rate

À la différence du taux d’ouverture, le taux d’ouverture unique permet de dénombrer le pourcentage de mails qui ont été ouverts au moins une fois. Si un mail a été ouvert plusieurs fois par un prospect, ces ouvertures supplémentaires ne sont alors pas prises en compte dans cette donnée.

Vous aurez ainsi forcément un taux d’ouverture unique égal ou inférieur à votre taux d’ouverture.

Femme devant un ordinateur avec des tableaux d'indicateurs
cofotoisme - Getty

Le taux de réponse ou Reply Rate

Comme son nom l’indique, cet indicateur permet de connaître le pourcentage de réponses obtenues par rapport au nombre de mails envoyés.

Pour le calculer, vous pouvez utiliser la formule suivante : (Nombre de réponses obtenues / Nombre de mails envoyés) x 100

Le taux de rebond ou Bounce

Comme indiqué dans l’article 5 conseils pour optimiser votre délivrabilité mail, le taux de rebond indique le pourcentage de mails qui ne sont pas arrivés dans la boîte de réception de votre destinataire.

Il est calculé à partir de la formule suivante : (Nombre de messages non délivrés (erreur DNS ou SMTP) / Nombre d’emails envoyés) x 100

Notez qu’il existe deux types de rebond :

  • Le soft bounce, pour le cas où l’adresse du destinataire est indisponible : sa boîte mail est pleine, son serveur est indisponible, etc.
  • Le hard bounce, qui s’applique lorsque vous avez envoyé un mail à une adresse qui n’existe pas ou plus.

Le taux de désabonnement ou Unsubs

Cet indicateur permet de connaître le pourcentage de destinataire qui se sont désabonnés de votre liste de diffusion grâce au lien qu’ils ont (en théorie) trouvé en bas de mail.

Vous pouvez le calculer grâce à la formule : (Nombre de désabonnements / Nombre de mails délivrés) x 100

Le pourcentage de plaintes pour spams ou Abuse reports

Ce taux est à limiter au maximum si vous voulez limiter les risques de voir l’accès à votre boîte mail bloqué. Il est calculé à partir de la formule suivante : (Nombre de plaintes / Nombre d’emails envoyés) x 100

Il correspond alors au pourcentage de mails signalés comme spams ou tentative de pishing par les prospects auprès de leur fournisseur d’accès. Il croît le plus souvent lorsque vous n’avez pas intégré de lien de désabonnement dans votre mail ou que vos mails sont trop agressifs.

Taux de click ou Average Click-Through Rate (CTR)

Ce taux permet de connaître le pourcentage de mails envoyés parmi lesquels il y a eu au moins un clic sur un lien intégré.

Pour obtenir ce taux, vous allez devoir utiliser la formule suivante : (Nombre de clics total / Nombre d’emails délivrés) x 100

Taux de réactivité ou Click -To-Open-Rate (CTOR)

Enfin, cet indicateur vous permettra d’évaluer l’efficacité du contenu de vos mails délivrés. Ce pourcentage est obtenu grâce à une mise en rapport du nombre de clics avec le nombre de messages ouverts. 

Il est alors calculé avec la formule suivante : (Nombre de destinataires qui ont cliqué / Nombre d’emails ouverts) x 100

Que pensez-vous de ce contenu ?