Storyblok annonce une levée de fonds de 47 millions de dollars afin de poursuivre le développement de son CMS (gestion du contenu) à destination des développeurs et des marketeurs.

Storyblok, créateur d'un système de gestion de contenu (Headless CMS) permettant aux développeurs et aux marketeurs de fournir une expérience de contenu sur toutes les plateformes numériques, annonce aujourd'hui la conclusion de l'accord de financement de série B de 47 millions de dollars conclu avec le soutien de Mubadala Capital et HV Capital, auxquels se sont joints les investisseurs existants 3VC et Firstminute Capital. Storyblok avait précédemment levé 11 millions de dollars.

Storyblok veut accélérer l'innovation

Après la dernière vague de financement de l'entreprise en février 2021, Storyblok a augmenté ses effectifs de 500 % dans 38 pays, et a plus que doublé le nombre de ses utilisateurs, de ses projets et des agences partenaires. Le nouveau financement va encore accélérer l'innovation en matière de produits, la croissance aux États-Unis et en Europe (ainsi qu'une progression en zone APAC), et l'extension de l'écosystème de partenaires et d'applis.

Storyblok est utilisé par 74 000 développeurs et marketeurs dans plus de 130 pays, pour mettre en place 120 000 projets. De grandes marques comme Adidas, Renault et Marc O'Polo ont choisi Storyblok pour organiser leur contenu et améliorer leur storytelling dans le monde entier, instantanément, sur tous les canaux.

Le Headless CMS constitue la nouvelle génération des systèmes de gestion de contenu et promet une bien plus grande flexibilité. Storyblok est la seule solution de Headless CMS conçue dès le départ pour les développeurs comme pour les marketeurs. La toute nouvelle solution de CMS Storyblok, dont le lancement est imminent, va améliorer la gestion des biens numériques, l'édition visuelle et la collaboration en temps réel afin d'encore mieux harmoniser les opérations sur le contenu entre toutes les équipes. Avec ces mises à jour, les entreprises prendront encore plus facilement le plein contrôle de leur contenu, dans un monde où il faut être partout au même moment : sites Web, périphériques mobiles, IoT, métavers, et au-delà.

Que pensez-vous de ce contenu ?