Pepette finalise une seconde levée de fonds de 6 millions d’euros, afin de devenir le leader européen de la petfood fraîche pour chats et chiens.

Un marché en pleine croissance

La France est le pays comptant le plus grand nombre de chiens et chats en Europe, soit un marché qui s’élève actuellement à 5 milliards d’euros. Un foyer français sur deux possède en effet au moins un animal de compagnie.

Le secteur de l’animalerie fait partie des rares marchés à avoir bénéficié de la crise sanitaire. Les chiffres témoignent ainsi d’une croissance des ventes, qui concerne autant l’alimentation que les produits de bien-être animal (sources : Euromonitor).

Les animaux de compagnie, un enjeu économique… mais pas seulement

Les chiffres sont inquiétants : 1/3 des chats et chiens sont en surpoids. Dans les croquettes dites « premium », on constate en moyenne 25% de glucides, contre en moyenne 4,1% dans les produits Pepette, or les glucides ne sont pas nécessaires à la santé d'un chien, et sont très mal digérés par les chats.

À titre de comparaison, 100g de ces croquettes sont plus caloriques qu’un cheeseburger de 125g ! Au-delà des enjeux économiques de ce secteur florissant, un véritable enjeu de santé et de bien-être animal.

Fondée par Marine Thersiquel (Ex-co-fondatrice de Popote), la startup se lance en Juin 2019 avec la volonté de proposer une alternative saine et fraîche d’alimentation pour les chiens et chats. Pepette propose ainsi des repas frais, à base d’ingrédients propre à la consommation humaine, personnalisés selon le profil de l’animal et livrés à domicile.

Grâce à un algorithme propriétaire, la marque propose le programme alimentaire parfaitement calibré pour couvrir les besoins énergétiques spécifiques à chaque animal, le tout sous forme d’abonnement.

Après avoir quadruplé ses effectifs internes en 2 ans, Pepette compte aujourd’hui 12 salariés (et 20 en septembre 2022) et affiche une croissance de +200 % en 2021 vs. 2020.

Une nouvelle levée de fonds pour accélérer sa croissance sur le marché français et européen et internaliser sa production

Après plus de 800 000 repas frais livrés depuis le lancement de Pepette, la startup entend désormais accélérer son développement avec cette nouvelle levée de fonds.

Pour répondre à une demande grandissante la jeune pousse va notamment investir dans un nouveau site de production d’environ 1000 m2 en France afin d’internaliser sa production : production française, viande française, proposition bio… Cette levée va également permettre à la startup de structurer ses équipes en recrutant une dizaine de profils et poursuivre ses investissements marketing et le développement de services (consultations nutrition en visio) pour faire la pédagogie des bienfaits de l’alimentation fraîche sur la santé des chiens et chats : une prise de conscience essentielle pour le bien-être animal. Enfin, l’innovation reste au cœur de la démarche de Pepette qui promet de nouvelles recettes, ainsi que des produits et des services dans le courant de l’année 2022.


📈 Plus de levées de fonds

Que pensez-vous de ce contenu ?