S’il s’inscrit aujourd’hui comme un réel « game changer », le télétravail est pourtant déployé avec une très forte disparité.

« Le renforcement des aspirations individuelles à une meilleure qualité de vie au travail, tout comme la recherche d’impact positif des entreprises sur le plan sociétal et environnemental, illustrent l’importance du changement de modèle dans les organisations du travail. » Nathalie Fajnzyn, Responsable du développement et des projets stratégiques d’Incitu.

Décryptage de l’enquête de l’institut d’études MIS group missionné par Incitu.

5 chiffres-clés

3 enseignements forts

Le besoin d’un cadre unique de référence pour déployer le télétravail en entreprise est partagé par 83% des personnes interrogées ! Un plébiscite qui fait écho aux problèmes posés par la disparité actuelle. En effet, à défaut d’un modèle qui recense les fondamentaux du télétravail et les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour l’exercer, chaque structure décide seule de la manière dont le télétravail est déployé… avec plus ou moins de succès.

Les professionnels interrogés soulignent également que le télétravail et le travail hybride sont aujourd’hui des clés qui permettent de solutionner certaines problématiques actuelles. Que ce soit en matière de fidélisation des collaborateurs ou de recrutement des talents, ils s’imposent comme des atouts concurrentiels indispensables pour construire une marque employeur attractive.

Enfin, télétravail et travail hybride sont au cœur d’un changement de modèle organisationnel des entreprises. Facteur de mieux-vivre et de mieux-travailler pour les collaborateurs, mais aussi de meilleure intégration des enjeux RSE pour les entreprises et de réduction de leur empreinte carbone, le télétravail et le travail hybride ont désormais un rôle majeur à jouer dans ces nouvelles configurations qui esquissent les modèles de l’entreprise de demain.

Etude complète

Que pensez-vous de ce contenu ?