WhiteLab Genomics, spécialiste de l'IA pour les thérapies génomiques, annonce une levée de fonds de 10 millions d’euros.

WhiteLab Genomics, passée par Y-Combinator, a développé une plateforme IA de simulation logicielle prédictive pour la conception de thérapies géniques et cellulaires. WhiteLab Genomics annonce aujourd'hui une levée de fonds de 10 millions d’euros. Le tour de table a été mené par Omnes Capital, l'une des principales sociétés françaises de capital-risque, et Debiopharm, société biopharmaceutique indépendante basée en Suisse.

WhiteLab Genomics « vise à révolutionner le développement des thérapies génomiques en utilisant des données publiques et privées et des algorithmes d'IA internes » indique le communiqué. L'entreprise accompagne ses clients dans les phases de développement in-silico leur permettant de développer rapidement des vecteurs cibles, des séquences thérapeutiques, et de mettre plus rapidement sur le marché des thérapies basées sur la génomique.

Cette levée de fonds permettra de poursuivre le développement de la plateforme basée sur l'IA de WhiteLab Genomics, de faire évoluer son équipe de R&D et de financer son expansion aux États-Unis.

L'entreprise a été fondée en 2019 par David Del Bourgo et Julien Cottineau, experts en développement et en commercialisation de médicaments génomiques. Ensemble, ils ont établi le siège de WhiteLab Genomics à Paris, et mettent actuellement en place leurs opérations américaines à Cambridge, MA.

Nous constatons une forte demande de la part des principales sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques dans de nombreux secteurs de la santé. Elles comprennent toutes l'énorme potentiel des thérapies génomiques et le rôle significatif des données et de l'IA lorsqu'il s'agit de faire progresser et de développer les soins de santé. WhiteLab Genomics offre son expertise, des jeux spécifiques de données et des algorithmes dédiés à leurs thérapies. Aujourd’hui, pour répondre au mieux aux besoins de nos prospects et de nos clients, nous devons faire évoluer toutes les dimensions de notre entreprise.

David Del Bourgo, cofondateur et PDG de WhiteLab Genomics.

Actuellement, WhiteLab Genomics compte parmi ses clients des sociétés biotechnologiques et pharmaceutiques en Europe et aux États-Unis, qui fournissent des solutions pour les programmes de développement de nouveaux médicaments. Ces entreprises travaillent notamment sur des thérapies basées sur l’ARN, l’ADN et les cellules. WhiteLab Genomics collabore également avec les laboratoires de renommée mondiale comme l’INSERM et le Généthon, et a été sélectionné par Y-Combinator dans leur promotion d’hiver 2022 (W22). La société a été distinguée par de nombreux prix (Fondation Galien, Alumni New Venture Fund du Polsky Innovation Center de l'université de Chicago), et a été sélectionnée par Station F pour faire partie de l’édition 2019 du Future 40.

Nous sommes très enthousiastes à l'idée de clôturer ce premier tour de table institutionnel avec des investisseurs aussi renommés et ayant une connaissance approfondie de l'environnement pharmaceutique. Grâce à ce financement, nous pouvons continuer à développer nos ensembles de données et algorithmes exclusifs pour la prochaine génération de vecteurs et de charges utiles de thérapie génomique. Nous sommes impatients de proposer ces solutions à nos clients et partenaires.

Julien Cottineau, cofondateur et CSO de WhiteLab Genomics.

L’IA appliquée à la génomique : un fort potentiel de développement, sur un marché de cent milliards de dollars

Plus de 4 000 maladies humaines, dont la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson, la mucoviscidose, les maladies cardiovasculaires, la dystrophie musculaire de Duchenne et certains types de cancer, ont pour origine des modifications de la séquence d'ADN d'un individu.

La technologie WhiteLab Genomics vise à développer des solutions pour réparer et remplacer ces séquences défectueuses. Le domaine en plein essor de la médecine génomique devrait permettre de traiter ces pathologies à la source, en remplaçant de manière stable les besoins en médicaments ou en chirurgie. Le marché potentiel s’avère donc extrêmement important, autour d’un milliard de dollars.

Les thérapies génomiques représentent pour nous un très fort potentiel, et nous avons déjà investi dans plusieurs entreprises à l’intersection entre l'IA et de la biotechnologie. WhiteLab Genomics s'inscrit parfaitement dans cet univers. Nous avons été impressionnés par ce que l'entreprise a réalisé en deux ans et demi, et par son potentiel. Nous nous réjouissons de mener ensemble ce projet passionnant.

Renaud Poulard, directeur associé d’Omnes Capital.

📶 Plus de levées de fonds

Que pensez-vous de ce contenu ?