Impress, acteur européen de l’orthodontie invisible, a annoncé aujourd’hui un tour de table de série B de 125 millions de dollars.

Un premier closing de 100 millions de dollars a été réalisé cette semaine, avec pour objectif d’accélérer l’expansion de la société sur de nouveaux marchés et de consolider sa position de leader sur les marchés existants. La Société prévoit également d’effectuer un closing complémentaire de 25 millions de dollars prochainement.

Impress a été fondée en 2019 à Barcelone par l'orthodontiste Dr Khaled Kasem et les entrepreneurs Diliara et Vladimir Lupenko, avec l’idée de « combiner le meilleur de la tradition orthodontique avec la technologie la plus innovante du secteur » indique le communiqué. Impress a ainsi disrupté l’industrie des gouttières dentaires transparentes en mettant en place un modèle hybride fondé sur un réseau physique de cliniques d’orthodontie en propre et sur l’utilisation du digital dans la stratégie thérapeutique et le suivi à distance des patients.

Les gouttières dentaires transparentes, un marché en plein essor

Les gouttières dentaires transparentes permettent d’aligner les dents en 6 à 18 mois en limitant la gêne esthétique et mécanique. Elles séduisent notamment les jeunes adultes.

En seulement 3 ans, Impress est devenue une référence majeure dans sa catégorie. L’entreprise dispose d’une équipe de 1 000 collaborateurs, dont 500 sont des professionnels médicaux spécialisés dans l’orthodontie. Elle compte déjà plus de 130 cliniques dans 8 pays différents, notamment les marchés européens stratégiques (Espagne, Italie, Allemagne, France et Royaume-Uni). Son modèle économique a aujourd’hui fait ses preuves : 80% des cliniques sont déjà rentables et affichent une très forte croissance.

Les fonds levés seront utilisés pour poursuivre l’expansion en Europe (par croissance organique ou par acquisition), réaliser de nouveaux investissements dans la technologie et étendre les capacités de production interne. « Nous construisons le leader mondial de l’orthodontie invisible de nouvelle génération » souligne Diliara Lupenko, cofondatrice et COO d’Impress.


📈Plus de levées de fonds

Que pensez-vous de ce contenu ?