Potentiel data, stratégie data, gouvernance, compétences et culture data... L'Observatoire de la Maturité Data des Entreprises dévoile les résultats 2022.

Alors que 73 % des répondants sont convaincus que l’exploitation de leurs données peut améliorer la performance de leur entreprise, seulement 19 % estiment être en capacité d’exploiter correctement leurs données (en légère progression, 15 % en 2021). 42 % des entreprises interrogées cette année ont mis en place des actions concrètes pour tirer profit de leurs données, preuve que la maturité data fait son chemin.

Le pilotage, 1er challenge des entreprises

Le besoin de piloter l'activité, aussi bien au niveau global qu'au niveau de chaque métier, est souvent l’élément déclencheur qui pousse les entreprises à se pencher sur le sujet de la data.

Quels sont les objectifs prioritaires pour lesquels les dirigeants pensent que la donnée peut les aider ?

  • Faciliter le pilotage de l'entreprise : 55 %
  • Optimiser la performance opérationnelle : 48 %
  • Améliorer la connaissance, la satisfaction et l'expérience client : 33 %
  • Mieux anticiper (prédire les ventes, organiser les stocks, maintenance prédictive...) : 33 %
  • Réduire les coûts : 32 %
  • Acquérir et fidéliser les clients : 31 %
  • Proposer de nouveaux produits et services : 23 %
  • Transformer le modèle économique : 12 %

44 % des entreprises ont planifié des projets data dans les 12 mois à venir. 12 % ont centralisé leurs données dans un entrepôt de données et seulement 6 % des répondants font de la data science.

Les ambitions sont souvent freinées par :

  • Manque de temps : 52 %
  • Manque de connaissances / compétences en interne : 46 %
  • Manque de budget / financement : 24 %

Cette troisième édition de l'OMDE montre que 24 % des répondants sont encore indécis quant à la performance qu’ils peuvent tirer de leurs données. Nombreuses sont les entreprises à se poser encore des questions. Une indécision à mettre en perspective avec la culture data : 62 % des décideurs ont un niveau faible de connaissance des sujets data.

Tous les secteurs sont concernés. Parmi les répondants on retrouve :

  • 15 % : numérique, informatique & telecom
  • 14 % : commerce et distribution
  • 13 % : service aux entreprises
  • 11 % : BTP
  • 8 % : industrie
  • 6 % : santé
  • 33 % : autres

Les Vignobles Vellas ont initié le pilotage de leur activité par la data. Négociants et producteurs, l’entreprise familiale réalise 14 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 45 collaborateurs à Teyran (34). Fraîchement nommé, le Directeur Général Brice PITSCHEIDER a souhaité mettre en place un outil facilitant l’organisation et la prise de décision :

Nous faisions des extractions de données sous Excel via notre logiciel Prisma mais n’avions pas de tableaux de bord prédéfinis. Nous avons adopté Power BI avec un affichage direct et intuitif des indicateurs clés : connaître le top de ventes, avoir des projections commerciales précises, adapter la production et le stock en conséquence. Maintenant il faut faire vivre cet outil, organiser des réunions avec les différents métiers pour faire bouger les lignes.

Brice Pitscheider, Directeur Général Vignobles Vellas

Selon l'enquête 2022 de l'OMDE, Le pilotage des entreprises est encore très manuel avec 53 % des répondants qui utilisent Excel ou Google Sheets, 45 % qui utilisent un logiciel métier et seulement 21 % qui ont adopté un logiciel de Business Intelligence.

5 piliers pour évaluer la maturité data des entreprises

  • Potentiel data : évalue la richesse et la diversité des données disponibles au sein de l’entreprise afin de déterminer le potentiel de valorisation de ces datas.
  • Stratégie data : capacité de l’entreprise à créer de la valeur grâce à ses données. Actions mises en œuvre et à venir pour intégrer la data dans la stratégie d’entreprise.
  • Culture data : reflète tous les aspects liés à la sensibilité des acteurs de l’entreprise vis-à-vis de l’usage des données. Connaissance des enjeux et culture des usages de la donnée dans l’entreprise.
  • Organisation et Gouvernance : évalue l’organisation et les règles permettant d’optimiser l’efficacité de la gestion des données dans l’entreprise (processus, rôles, RGPD, cybersécurité, éthique des données).
  • Compétences data : évalue les compétences internes et les moyens humains mobilisés pour la valorisation des données dans l’entreprise.

Lancée en 2020, l’OMDE analyse les enjeux, les freins, les connaissances et les avancées des entreprises dans leur transformation digitale et dans l’exploitation de leurs données. Piloté par Datasulting (Cabinet de conseil spécialisé dans l’analyse et le traitement des données basé à Montpellier, 24 collaborateurs), l’observatoire est co-animé par un collectif d’acteurs privés et publics (Report One, EBP, Flutiliant, Paris & Co, SubVitamine) et supporté par La Cité de l'Économie et des métiers de demain, Data Terrae, Datahoa, Digital 113, DPO Consulting, La Mélée, Leader Occitanie, Minalogic, La Région Occitanie, Ordre des experts-comptables IDF, TBS Alumni.

L’Observatoire permet de sensibiliser les dirigeants aux enjeux liés à la donnée ayant un impact direct sur leur stratégie d’entreprise. C’est aussi un référentiel stable : les acteurs publics et accompagnateurs des entreprises disposent désormais d’un outil de mesure de l’évolution de la maturité des entreprises concernant l’usage de leurs données.

Gaël Philippe, Président co-fondateur de Datasulting

Plus d'actualités

5/5 - (1 vote)