Entre les deux confinements de 2020, Sage et OpinionWay ont mené une étude auprès de 808 décisionnaires de TPE et PME en France pour en savoir plus sur leur perception de la transformation digitale et comment elle se concrétise.

Le 3ème volet des résultats de l'étude sur la digitalisation des entreprises françaises se concentre sur les priorités et la vision de chacun des profils de répondants (gestions de la paie et des RH, gestion des systèmes d'information, dirigeants, gestion administrative et financière) pour comprendre sur quelles priorités et sujets leurs avis convergent.

Digitalisation & Cloud : sur quelles priorités s'accordent les dirigeants, les RH, les DSI et les DAF ?

Si chacun a ses priorités au sein de l'entreprise, tous s'accordent sur les bénéfices des solutions cloud et font des concessions sur des attentes auparavant primordiales.

Alors que le quotidien des entreprises ressemble à nouveau petit à petit à ce qu'il était avant la pandémie, les différents secteurs ont tiré les enseignements de la crise. Celle-ci a été source de nombreux questionnements pour les entreprises, et certaines fonctions ont été touchées plus que d'autres. Menée conjointement par Sage et OpinionWay, l'étude datant de fin 2020 souligne les enjeux, les préoccupations et les priorités des TPE, PME et ETI au cours des douze derniers mois.

Concept de sécurité numérique

La sécurité et la facilité d'accès aux données comme principaux bénéfices du Cloud

Interrogés sur les avantages des solutions en Cloud selon eux, tous les métiers ont cité en premier lieu la sécurité des données, les DSI en tête à 70 %, suivie par les RH à 65 %, les DAF à 63 % et les dirigeants à 62 %. La centralisation, l'accessibilité et la fiabilité des informations arrivent en seconde position pour 63 % des RH, 65 % des DSI et 55 % des dirigeants. Seule la direction financière se démarque légèrement sur ce point, citant en seconde position la limitation des saisies administratives (62 %). Toutefois, une petite majorité (53 %) cite également l'accessibilité des documents comme avantage des solutions Cloud. Cet ordre de priorité est logique lorsqu'on pense au fait qu'une grande majorité d'actions s'effectue désormais en ligne.

Des préoccupations renforcées par la pandémie de Covid-19 et correspondant bien aux priorités nées de celle-ci et annonçant une tendance de l'organisation du travail qui tend à se pérenniser dans les entreprises. En effet, le besoin d'accessibilité aux documents à distance a gagné en importance aux yeux de 45 % des dirigeants et des DSI. Pour les DRH et les DAF, faciliter le travail à distance est devenu plus important avec la crise, pour respectivement 45 % et 41 % d'entre eux.

A contrario, en revoyant leurs priorités, tous ont fait des concessions, notamment sur la personnalisation des outils qu'ils utilisent au quotidien. Ainsi, bien qu'elle ait gagné en importance pour un tiers des DRH interrogés, c'est principalement sur ce bénéfice que les attentes sont devenues moins importantes pour 14 % des DSI, 12 % des DAF et des dirigeants dans le contexte de crise sanitaire et économique.

Cloud computing avec la main appuyant sur un bouton

Une image positive du Cloud mais qui se concrétise lentement

Auprès de ces quatre fonctions, le Cloud bénéficie d'une image très positive parmi ceux qui l'ont adopté. En effet, s'il ne fallait retenir qu'un mot pour le définir, la facilité d'utilisation arrive en tête pour les DRH (20 %), les DSI (20 %) et les DAF (21 %) ; pour les dirigeants, ce bénéfice est dans leur Top 3 derrière la praticité et la rapidité. À ces deux qualificatifs, également dans le top 3 de tous les autres métiers, s'ajoute l'efficacité (cité par 14% des RH) et la simplicité (cité par 17 % des profils DSI).

Le Cloud, pour autant qu'il soit plébiscité par ceux qui l'utilisent, peine à convaincre ceux qui n'ont pas encore effectué la transition. Ainsi ce sont les gestionnaires administratifs et financiers qui ont majoritairement sauté le pas. Ils sont 30 % à utiliser une solution Cloud, suivis par 26 % des gestionnaires de paie et RH, 26 % des gestionnaires de systèmes d'information et 25 % des dirigeants.

Pour la grande majorité des entreprises, la crise sanitaire a été révélatrice de l'importance d'enclencher la réflexion de la digitalisation de leurs processus métiers. Si chacun des profils a ses propres impératifs, leurs opinions convergent vers les mêmes priorités et concessions. Néanmoins, pour être efficace, cette transformation doit se faire sur le long terme, car entre comprendre les avantages des technologies existantes et mettre en œuvre le changement, le pas est important. À mesure que la situation sanitaire s'améliorera, les entreprises vont passer des solutions d'urgence à des décisions de long terme pour anticiper l'avenir.

Sabine Ducrot-Ciss, Senior Product Director de Sage Europe du Sud

Source : CP - Sage / Opinion Way

Que pensez-vous de ce contenu ?