Les marques Transition et PourDemain (ex-BioDemain) lèvent 4 millions d'euros pour aider les agriculteurs à passer au bio.

La start-up portant les marques Transition et PourDemain (ex-BioDemain) annonce ce jour la clôture de sa deuxième levée de fonds, à hauteur de 4 millions d’euros. Le capital de l’entreprise se voit enrichi de nouveaux fonds à impact, de 324 investisseurs-citoyens mais également du renouvellement d’investisseurs historiques. L’entreprise lilloise, qui soutient les agriculteurs en conversion vers la bio grâce à la vente de produits d’épicerie, ambitionne de changer d’échelle intégrant 4 000 points de vente supplémentaires et en accompagnant 3 500 agriculteurs supplémentaires d’ici 2025. Son objectif ? Accélérer la transition agricole française en soutenant les producteurs qui y contribuent.

Une ambition forte : accélérer la transformation de l'agriculture

L’entreprise a été créée en 2018 par 2 jeunes étudiants Stéphane Delebassé et Maxime Durand, avec la volonté d’aider financièrement les agriculteurs en transition. Commercialisant des gammes de produits d'épicerie en conversion biologique, elle s’est d’abord développée sous la marque « PourDemain » (ex-BioDemain) en magasins bio spécialisés, avant d’intégrer également la GMS en 2021 sous une seconde marque “Transition”. L’entreprise sociale, qui s’est notamment fait connaître grâce à son passage remarqué dans l’émission « Qui Veut Etre Mon Associé ? » (M6), est aujourd’hui présente dans plus de 2 000 points de vente, et a reversé plus de 180 000€ d’aide à la conversion depuis ses débuts.

Malgré un marché bio en berne, l'entreprise poursuit sa croissance en 2022, en multipliant son CA par 2. Elle ambitionne d’ici 2025 un développement dans plus de 1 000 magasins bio, et 3 000 magasins de la grande distribution, ainsi que la création d’une vingtaine de nouveaux produits. Un changement d’échelle rendu possible grâce aux 4 millions d’euros sécurisés avec cette nouvelle levée de fonds.

Notre entreprise s’est considérablement développée en quelques années, mais l’urgence écologique est telle que nous devons accélérer la cadence. Cette levée de fonds nous permettra de doubler le nombre d’agriculteurs que nous pourrons accompagner en 2023.

Maxime Durand, co-fondateur des marques Transition et PourDemain.

324 investisseurs-citoyens rejoignent le capital de l'entreprise

Comme lors de sa première levée de fonds, l'entreprise a choisi la plateforme de financement participatif LITA.co, permettant à chaque citoyen de devenir actionnaire à partir de 100€. Un mode d’investissement en cohérence avec les valeurs portées par l’entreprise depuis ses débuts.

Notre vision a toujours été de faire participer un maximum de citoyens à l’agriculture durable, de permettre à chacun de s’engager à hauteur de ses moyens. C’est donc tout naturellement que nous nous sommes de nouveau tournés vers Lita.co afin de rassembler un maximum de personnes dans l'aventure.

Maxime Durand, co-fondateur des marques Transition et PourDemain

La levée s’est clôturée avec 324 investisseurs rejoignant l’aventure sociale pour un montant total de près de 400 000€. Parmi eux, des profils variés tels que des agriculteurs, des distributeurs et des consommateurs, mais également des citoyens qui avaient déjà investi lors de la première levée de fonds.

La promesse de soutien à la conversion à l’agriculture biologique a su nous convaincre dès 2021. Deux ans après, la communauté LITA.co, via plus de 300 investisseurs, réitère et accroît son appui au projet, confirmant la grande qualité de son offre, l’énergie de son équipe, ses perspectives commerciales ainsi que son impact sur l’agriculture sur le long terme. Nous sommes heureux de continuer l’aventure aux côtés de toute l’équipe !

Pierre Schmidtgall, Directeur des investissements chez Lita.co

Des investisseurs engagés pour la bio de demain

Le capital de l’entreprise se voit renforcé par le soutien renouvelé d'investisseurs historiques : Makesense - incubateur et fonds d’investissement à impact et acteur incontournable du monde de l’entrepreneuriat social, ainsi que la Région Hauts-de-France via le fonds d’investissement Nord France Amorçage. De nouveaux Fonds d’investissement, choisis avec soin pour leur volonté d’impacter le monde positivement, rejoignent également l’aventure. Parmi eux, Avelana – société d’investissement en agriculture durable, et Finorpa - fonds d’investissement dédiés aux entreprises régionales. Enfin, la start-up profitera de l’accompagnement de plusieurs Business Angel comme Marc Batty - directeur général de Feve (Fermes en vie) et ex-directeur général de Dataïku, ou encore Adrien Verhack, ex-directeur général de Dejbox.


Plus de levées de fonds

Que pensez-vous de ce contenu ?