Les avatars occupent une place de plus en plus importante dans notre vie quotidienne : jeux, réalité virtuelle/réalité augmentée, événements virtuels, applications sociales. Preuve de l'engouement du public, la récente levée de fonds de Read Player Me.

Ready Player Me, startup estonienne, s'est donnée pour mission de rendre les avatars interopérables, dans différents mondes virtuels et de les connecter dans une expérience cohérente.

Ready Player Me, qui revendique travailler avec quelques 3000 partenaires (créateurs de jeux, marques qui lancent des campagnes marketing…) indique avoir à ce jour crée environ 5 millions d'avatars. Point fort : la personnalisation peut se faire à partir d'un simple selfie.

Un « passeport pour le métavers »

Cette levée de fonds permettra notamment de recruter du personnel (la société a des bureaux à New York) ; de proposer aux créateurs davantage d'outils et de développer des solutions d'interopérabilité avec d'autres moteurs de création de personnages afin d'augmenter le nombre d'utilisateurs.

Notre vision plus large est de connecter le métaverse via des avatars. Il peut y avoir des [expériences] métavers appartenant à de grandes entreprises, qui établiront toutes les règles, mais il y a une vision d'un métaverse où les gens peuvent voyager, construit par des millions de développeurs, où personne ne contrôle le tout. Comme Internet. Nous essayons de pousser le monde vers ce métaverse.

Timmu Toke, co-fondateur et PDG de Ready Player Me.

La série B a été dirigée par Andreessen Horowitz rejoint, entre autres, par David Baszucki (co-fondateur de Roblox), Justin Kan (co-fondateur de Twitch), Sebastian Knutsson et Riccardo Zacconi (co-fondateurs de King Games), d’Amelio family, Punk6529, Snowfro...

Pour rappel Ready Player Me avait levé 13 millions de dollars en janvier 2022.
Ready Player Me collabore déja avec VRChat, Spatial, Hiber, Pixelynx, Adidas où encore Dior.


📶 Plus de levées de fonds

Que pensez-vous de ce contenu ?