La scale-up française créée en 2014, emblématique du mouvement Tech For Good, vient de conclure une nouvelle levée de fonds d’un montant de 15 millions d’euros.

L’objectif est de conforter son leadership en Europe pour emmener toujours plus de professionnels vers le zéro gaspillage alimentaire, tout en incarnant un nouveau modèle de croissance.

Selon l’Ademe, 10 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année en France, soit une destruction de 16 milliards d’euros de produits encore consommables. En 2014, la startup Phenix a été créée par Jean Moreau et Baptiste Corval dans le but d’en finir avec cette aberration sociale, environnementale et économique. A ce jour les solution technologiques anti-gaspi développée par Phénix ont déjà permis d’éviter la destruction de 200 millions de repas. Avec cette nouvelle levée de fonds, Phenix entend consolider sa position de leader de l’anti-gaspi en Europe et vise à devenir le partenaire incontournable de la grande distribution, des industriels et des producteurs qui souhaitent mettre au coeur de leur stratégie la lutte contre le gaspillage.

« La mise en place de solutions pour favoriser l’économie circulaire et la lutte contre le gaspillage sont devenus des enjeux écologiques et sociétaux majeurs. A l’heure où plus de 30% de la nourriture mondiale produite est jetée et où la consommation et production responsables sont devenues primordiales pour assurer un développement durable, Phenix a prouvé que ses solutions technologiques innovantes permettent de passer du constat à l’action. En connectant grande distribution, industriels, producteurs et commerces de bouche avec associations et consommateurs pour atteindre le zéro-déchet, Phenix s’est établi comme un des leaders sur le marché de l’anti-gaspi et connaît une adoption rapide auprès de ses clients. Nous sommes ravis de pouvoir accompagner l’équipe talentueuse de Phenix dans la croissance de la société, avec pour objectif que le zéro-déchet devienne le nouveau standard de marché. » - Laura Wirsztel, Partner du fonds BNP Paribas Solar Impulse Venture.

Phenix accueille 3 nouveaux fonds climate tech

Phenix réalise une levée de 15 millions d'euros et accueille à son capital trois nouveaux fonds climate tech : le fonds BNP Paribas Solar Impulse Venture Fund qui investit dans les startups agissant pour la transition écologique, BNP Paribas Asset Management via le fonds BNP Paribas Social Business Impact, un fonds dédié à l’économie sociale et solidaire, et enfin Lombard Odier Investment Managers Sustainable Investments, à travers leur fonds Private Equity. Phenix a également pu compter sur le soutien renouvelé de ses actionnaires historiques qui confirment la confiance portée à l’équipe de direction en participant aussi à cette nouvelle opération : INCO Ventures, ETF Partners, Danone Manifesto Ventures et le fonds Ville de demain géré pour le compte de l’Etat par Bpifrance dans le cadre de France 2030. Cette nouvelle levée confirme l’attractivité de Phenix pour les acteurs économiques qui souhaitent mettre l’impact au coeur de leurs investissements.

15 millions d’euros pour plus d’impact social et environnemental

Cette opération a pour objectif de renforcer l’impact social et environnemental de Phenix en Europe, où 88 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année, et de continuer à démontrer qu’une nouvelle génération d’entreprises engagées monte en puissance. Déjà présent en France, en Espagne, au Portugal, en Italie et en Belgique, Phenix entend y conforter sa présence en proposant des solutions pour l’ensemble de la chaîne de valeur, du champ à l’assiette. Fort de ce soutien financier, Phenix espère franchir la barre des 10 millions de téléchargements sur son application anti-gaspi d’ici 2024 et rejoindre la jeune famille des « licornes à impact », non seulement sur la base d’un critère de valorisation dans les années à venir, mais aussi et surtout sur la base d’un impact extra-financier, en visant le milliard de repas sauvés de la poubelle. « À l'heure où les investisseurs cherchent moins l'hypercroissance qu'un chemin vers la rentabilité, cette levée de fonds confirme la pertinence du modèle économique de Phenix, au cœur de la sobriété et de la chasse aux gaspillages. Cela va nous permettre d'accroître notre impact social et environnemental, à un moment où le monde en a tant besoin, tout en conservant un modèle de croissance durable, équilibré, qui, selon moi, est appelé à devenir la norme dans les années à venir » a déclaré Jean Moreau, Co-fondateur et Président de Phenix.

Que pensez-vous de ce contenu ?