Meelo lève 3 millions d’euros pour devenir le leader de la lutte contre la fraude et le risque en France comme à l’international.

Près de 70 % des entreprises françaises déclarent avoir subi au moins une tentative de fraude en 2022. Grâce à ce premier tour de table auprès d’Odyssée Venture et de Bpifrance, Meelo va franchir une nouvelle étape dans son développement pour les aider à faire face à ce risque en constante augmentation. En 2023, la fintech nordiste compte ainsi recruter une dizaine de talents, poursuivre ses investissements en R&D et se lancer à l’étranger.

Recruter et développer pour répondre à la demande

Après avoir déjà investi plus d’un million et demi d’euros dans le développement de sa solution SaaS, Meelo propose aujourd’hui la technologie la plus complète du marché face à un risque de fraudes et d’impayés de plus en plus élevé. Et ce n’est qu’un début. L’entreprise basée près de Lille va, grâce à cette première levée de 3 millions d’euros, continuer à grandir pour répondre aux attentes des banques, des assurances, retailers et e-commerçants qui font appel à ses services. À la clé, le recrutement d’une dizaine de talents, de nouveaux investissements en R&D et une ouverture à l’international, à commencer par le Benelux, la péninsule ibérique et l’Asie dès 2023.

À peine 2 ans après son lancement, les résultats de Meelo sont d’ores et déjà à l’équilibre. La start-up peut compter sur la fidélité d’une dizaine de clients parmi lesquels le géant du retail Boulanger, le groupe de distribution automobile BYmyCAR ou encore le spécialiste du crédit à la consommation Sofinco. Ainsi que sur une équipe soudée d’une vingtaine de collaborateurs menée par deux experts du secteur qui cumulent à eux deux 40 ans d’expérience : Mohamed Hadiri, 20 ans en tant que directeur data et risk management (Cetelem, CACF, Cofidis) et Laurent Kocinski, 20 ans dans le crédit à la consommation en direction générale et direction partenariats (CACF, Cofidis). À l’époque collègues, ils ont décidé de lancer ensemble Meelo pour bloquer les fraudeurs de plus en plus nombreux tout en offrant la meilleure expérience client aux profils intéressants pour les entreprises.

Repérer les faux profils et améliorer l’expérience client

Meelo intervient sur la fraude à l’identité et documentaire ainsi que sur l’analyse de la solvabilité des clients dans des secteurs variés comme la banque, le crédit, l’assurance ou l’automobile. Sa solution plug and play réduit le coût du risque par 4 en moyenne. Grâce à l'intelligence artificielle et à l’open data, son algorithme vérifie en temps réel que les données du client sont cohérentes avec son identité (adresse, email, téléphone, date de naissance, etc) et si les documents remis (bulletins de salaires, papiers identités, relevés bancaires, etc.) n'ont pas été falsifiés, par exemple.

Au total, Meelo contrôle le profil du client et lui attribue un score de fiabilité à partir de plus de 400 données. L’algorithme est capable de collecter et d’analyser les informations que les clients laissent à la disposition de tous sur le Web pour en étudier la cohérence avec ce qui est déclaré. Il peut aussi s’agir de données officielles, par exemple d’une banque dans une démarche d’open banking (ouverture des données issues d’un compte bancaire sur l’accord explicite du client). Le tout dans le respect du cadre légal fixé par le RGPD.

Enfin, le machine learning peut suggérer des vérifications complémentaires. Dans ce cas, l'humain reprend la main, par exemple en appelant un client pour vérifier son existence.

En sécurisant et en facilitant l’onboarding, Meelo améliore ainsi l’expérience utilisateur (UX) et le taux de transformation. Le parcours est dynamique et s’adapte au profil de chaque client avec une réponse en temps réel.


Plus de levées de fonds

Que pensez-vous de ce contenu ?