La ClimateTech française MORFO lève 4 millions d'euros pour devenir le leader mondial de la reforestation des zones tropicales.

Fondée en 2021 par Adrien Pages, Hugo Asselin et Pascal Asselin, MORFO annonce aujourd’hui sa première levée de fonds d’un montant de 4 millions d’euros. Après avoir conçu une solution complète de reforestation par drones conjuguant encapsulation de semences, microbiologie et Computer Vision, la ClimateTech utilisera cette levée de fonds pour renforcer ses équipes autour du monde et développer ses programmes R&D.

Plus qu’une technique, MORFO entreprend un véritable projet de restauration complète et durable de la biodiversité avec une prise en compte rigoureuse de l’impact environnemental et social de son déploiement. MORFO a d’ores et déjà piloté avec succès plusieurs projets d’envergure en Amérique Latine et Afrique Équatoriale. Sa méthode éprouvée est désormais prête à être déployée au travers de contrats commerciaux avec des industriels mais aussi des centres de recherche et États.

Cette levée est menée par Demeter et RAISE Ventures, et complétée par AFI Ventures (Ventech) et TeamPact Ventures (fondé par l’ancien rugbyman Benjamin Kayser, et comptant les champions olympiques Nikola Karabatic et Antoine Brizard). Le tour de table est également renforcé par Nicolas Béraud (fondateur et dirigeant de BetClic), Jean-Gabriel Levon (co-fondateur & Chief Impact Office d'Ynsect), Caroline Lair (Fondatrice dirigeante de The Good AI), et Graffi Rathamohan (Fondatrice dirigeante des restaurants PNY) en tant que business angels.

Une association entre Agritech, Computer Vision et Drones

La solution MORFO est un processus de reforestation en plusieurs étapes, qui se concentre principalement sur les régions tropicales et subtropicales. En premier lieu, une collecte de données via drone et imagerie satellite permet d’analyser la biodiversité et la zone à reforester. Les essences appropriées sont sélectionnées dans un catalogue interne, étudiées et testées au préalable en laboratoire. Elles sont ensuite collectées par des communautés locales pour répondre au mieux aux besoins de l’écosystème.

Suite à la phase d’analyse et de collecte, les drones MORFO dispersent les semences dans des capsules qui abritent tous les éléments biologiques et nutritifs nécessaires à la reforestation sur le long terme. Enfin, l’évolution des plantations fait l’objet d’une attention particulière grâce à un monitoring  de la biomasse, de la biodiversité et des stocks de carbone, à l’aide d’images drones et satellites. Un seul drone peut traiter jusqu’à 50 hectares par jour, chacun pouvant planter 180 capsules par minute sur des terrains escarpés et difficiles d’accès. Une plantation 50 fois plus rapide qu’une solution de reforestation classique, et sans recourir à des mois de croissance en pépinière.

MORFO se donne pour mission de développer un moyen plus rapide, moins coûteux, centré sur la biodiversité et capable d'être déployé à grande échelle. Notre objectif : restaurer de façon complète des écosystèmes forestiers natifs et diversifiés, garantir leur longévité et lutter contre le réchauffement climatique.

Pascal Asselin, co-fondateur de MORFO.

Des recrutements pour perfectionner la solution et conquérir le marché

Pour accompagner sa croissance, MORFO va renforcer ses équipes R&D (Agritech, Machine Learning, Computer Vision & Remote-sensing), Marketing, Sales et Opérations, avec dès 2023 le recrutement de 22 nouveaux collaborateurs.

Ces recrutements permettront d’atteindre les prochains objectifs, parmi lesquels l’optimisation des capsules, l’étude et le test à grande échelle de 375 essences d’ici la fin 2024, l’amélioration des drones, de son outil d’analyse et de suivi, ainsi que le déploiement à grande échelle des projets de reforestation. En termes de partenariats, MORFO entame 3 collaborations scientifiques, avec l’entreprise brésilienne d’agronomie EMBRAPA, l’université de Sao Carlos UFScar, et les laboratoires français de référence : l’INRAE, l’IRD et le Cirad.

À court terme, ses objectifs commerciaux se concentrent sur les acteurs de la compensation carbone, les acteurs miniers, les institutions publiques et les États. MORFO a notamment réalisé un projet au Gabon en collaboration avec Eramet, leader français de l'industrie minière, pour restaurer les écosystèmes forestiers post-exploitation.

L'approche innovante de MORFO vient compléter notre panel de solutions de revégétalisation en nous permettant d’envisager une intervention rapide de zones difficiles d’accès, tout en répondant à nos exigences de sécurité, de biodiversité et de suivi dans le temps de la qualité des travaux.

Frédéric Bart, Coordinateur Environnement Minier du groupe Eramet.

MORFO vise également son implantation à l’international et dans les pays stratégiques, notamment en Amérique Latine avec l’ouverture probable d’un bureau d’ici mi-2023, en plus des locaux parisiens.

Nous avons rapidement été séduits par ce projet très ambitieux. Les enjeux de reforestation pour les années à venir sont énormes, et l’approche de MORFO permet d’envisager une véritable solution de reforestation à grande échelle tout en préservant la biodiversité.

RAISE Ventures

Morfo permet de recréer des écosystèmes durables et lutter contre le changement climatique. Grâce à sa fine compréhension des écosystèmes, ses technologies uniques de sélection des semences, d’encapsulation et de semis par drones, MORFO propose une offre très efficace de reforestation qui répond aux besoins de tous les acteurs souhaitant restaurer la biodiversité de zones appauvries. Nous sommes ravis de pouvoir accompagner son équipe qui a su créer une importante impulsion autour de sa solution très prometteuse.

DEMETER

Plus de levées de fonds

Que pensez-vous de ce contenu ?