Algama, pionnière des ingrédients à base de microalgues, boucle un tour de table de 13 millions d'euros pour booster le remplacement des œufs.

La société française Algama, créatrice d'ingrédients alimentaires à base de microalgues, clôture un tour de table de série A de 13 millions d'euros. Ce dernier est marqué par l'entrée au capital d'investisseurs d'impact - Noshaq, Newtree Impact, et Beyond Impact - et de groupes internationaux significatifs de l'industrie alimentaire : Grupo Bimbo, Thai Union Group et d’autres. Ces nouvelles ressources permettent à Algama de mener à bien un plan de développement industriel ambitieux, avec l'ouverture d'une usine à Liège (Belgique), et de se positionner comme un acteur clé de la transition de l'industrie alimentaire vers l'utilisation de nouvelles protéines.

Confrontée depuis des années à un marché des matières premières protéiques en tension, notamment celui des œufs, l'industrie agroalimentaire se tourne progressivement vers un meilleur impact environnemental et les solutions innovantes pour identifier des alternatives végétales et de nouveaux ingrédients. À ce titre, l'alternative que représentent les microalgues dans l'alimentation quotidienne est une ressource idéale à tous les niveaux : leur production respecte l'environnement et leurs apports nutritionnels conséquents en protéines, acides aminés essentiels, vitamines, minéraux et acides gras polyinsaturés répondent aux attentes des consommateurs et donc des agro-industries.

Algama, pionnière de l'utilisation des microalgues dans l'alimentation humaine

Fondée en 2013 et implantée en France, en Belgique et aux États-Unis, Algama est devenue un acteur clé de l'utilisation des microalgues dans l'alimentation humaine. Grâce à des procédés exclusifs de séparation et de formulation des microalgues, Algama est en mesure de proposer des solutions de substitution personnalisées qui s'affranchissent des contraintes habituellement associées à l'utilisation des microalgues. Une solution durable et éthique, mais aussi extrêmement compétitive car moins chère que ses homologues.


Plus de levé de fonds

Que pensez-vous de ce contenu ?