Circul’Egg, startup du secteur avicole, lève plus d’un million pour financer son industrialisation et se positionne comme un acteur incontournable de l’économie circulaire.

Une nouvelle étape dans le développement de la startup

Circul’Egg, entame le premier chapitre décisif de sa folle aventure entrepreneuriale. Son concept, celui de revaloriser les coquilles d’œufs issues des casseries, a déjà conquis de nombreux spécialistes et industriels du secteur.

La France, premier pays producteur d’œufs d’Europe, rejette chaque année, et sans aucune valorisation, plus de 40 000 tonnes de coquilles d’œufs. Pourtant, ces dernières sont riches en biomolécules d’intérêt, à l’instar du carbonate de calcium, de l’acide hyaluronique ou encore du collagène. Par ailleurs, l’entreprise est déjà sur le devant de la scène grâce aux nombreux prix que Circul’Egg a déjà remportés. À noter que Yacine Kabeche, son fondateur et président, a même été désigné par le magazine Forbes comme faisant partie des 30 personnalités de moins de 30 ans les plus influentes de France en 2022.

Circul’Egg en route pour industrialiser son process

Ainsi, l’objectif pour cette nouvelle étape est clair mais non moins ambitieux : monter à l’échelle. Cette montée est permise par le financement d’un pilote industriel, ainsi que par le renforcement de l’équipe technique, commerciale et support. Et Circul’Egg n’a pas perdu de temps, puisque la startup a d’ores et déjà lancé ses recrutements, comptant aujourd’hui plus d’une quinzaine de jeunes collaborateurs.

Quant au scale up tant attendu par l’équipe, il résultera de l’optimisation du procédé de transformation des coquilles d’œufs, optimisation permettant de l’adapter à toutes les cadences de casseries. L’ambition étant d’ouvrir une première usine auprès de celles partenaires à l’horizon 2023.

Autre sujet d’envergure : celui de l’extraction de l’acide hyaluronique. Produit à haute valeur ajoutée, il permettra d’élargir le marché visé, mais nécessite un investissement indéniable en termes de Recherche & Développement.

Une levée de fonds qui a connu un immense succès

Pour cette première levée de fonds, Circul’Egg souhaitait avant tout se constituer un board de qualité, afin d’être accompagné des meilleurs. La startup française a eu le luxe de choisir ses partenaires et a à ce titre été soutenue par des acteurs aux profils aussi divers que variés, mais d’une compétence et d’une expertise rares. Entre entrepreneurs, family office et fonds d’investissement agroalimentaire, tous ont témoigné de leur intérêt et plus encore, de leur confiance. C’est donc entourée de spécialistes de la communication, de l’industrie, de l’import-export ou encore de l’agroalimentaire que l’équipe de Circul’Egg inaugure une nouvelle étape de son aventure.

J’ai tout de suite été séduit par Yacine, ses équipes et ce formidable projet. Revaloriser les coquilles d’œufs et transformer des tonnes de déchets en produits à forte valeur ajoutée est notre défi à tous. Je suis aujourd’hui un investisseur actif pour aider à développer cette entreprise ambitieuse, prometteuse et pleine de sens.

Jérémie Bugard – Investor, Advisor et Cofondateur de l’Agence 79

En parallèle, d’étroites relations ont pu être construites avec les industriels des secteurs de l’alimentation animale, du complément alimentaire et des cosmétiques à la recherche d'ingrédients biosourcés.


📈 Plus de levées de fonds

4.8/5 - (21 votes)