Mirakl, leader mondial des solutions logicielles de marketplace, dévoile les résultats de son étude 2022 « State of Online Marketplace Adoption », une étude complète sur les préférences d’achat en ligne révélant les principaux changements dans le comportement des consommateurs.

Cette étude, menée auprès de 9 000 consommateurs issus de 9 pays dans le monde (dont plus de 1 000 personnes en France), démontre que le paysage du e-commerce a considérablement évolué au cours des dernières années en raison de l’évolution des attentes en matière de qualité, de variété de produits proposés, de prix et de modalités de livraison. Deux tiers des consommateurs interrogés dans le monde préfèrent les sites e-commerce hybrides disposant d’une marketplace, et 70 % déclarent que les marketplaces sont le moyen le plus pratique de faire des achats.

Cette étude mondiale sur les préférences d’achat des consommateurs dévoile des informations cruciales sur l’évolution du eCommerce. Elle permet notamment aux distributeurs de faire évoluer leurs stratégies de vente en adéquation avec les nouvelles habitudes de consommation dans ce contexte postpandémique. Les résultats de notre enquête prouvent que les acheteurs apprécient les prix compétitifs, la variété accrue et les délais de livraison plus rapides, que seul le modèle de marketplace peut offrir.

Philippe Corrot, co-fondateur et co-CEO de Mirakl

Les français déclarent faire plus d’un tiers (35 %) de leurs achats en ligne sur des marketplaces

Les marketplaces ne sont pas un phénomène de mode et sont ancrées durablement dans les habitudes de consommation des Français… En effet, il ressort de l’étude que les répondants français déclarent faire plus d’un tiers (35 %) de leurs achats en ligne sur des marketplaces et 33 % déclarent que leur utilisation des marketplaces a augmenté au cours des 12 derniers mois. 92 % d’entre-eux déclarent s'attendre à utiliser les marketplaces au même rythme, voire plus à l'avenir.

Par ailleurs, après une accélération importante des achats sur les marketplaces dès les premiers jours de la pandémie de covid-19, la croissance se maintient depuis : en 2019, 35 % ont déclaré faire leurs achats « exclusivement » ou « beaucoup » sur les marketplaces ; ce chiffre est passé à 43 % en 2020 et s'est maintenu à ce niveau en 2021.

Les marketplaces répondent aux nouvelles attentes des Français

Les consommateurs considèrent que les marketplaces sont les mieux positionnées pour répondre à leurs besoins ; 63 % des répondants français de l’enquête reconnaissent les marketplaces comme étant le moyen le plus pratique de faire des achats en ligne aujourd'hui. Par ailleurs, selon l’étude, 64 % des consommateurs français préfèrent les sites de eCommerce qui disposent d'une marketplace à ceux qui n'en ont pas.

La compétitivité des prix et la rapidité de livraison comme principaux avantages des marketplaces

Les consommateurs français sont particulièrement séduits par les marketplaces et citent la compétitivité des prix comme l’une des principales raisons de leur préférence pour ce modèle. Ils accordent également une grande importance à la rapidité de la livraison offerte ainsi qu’à la variété des produits proposés.

Par ailleurs, certains chiffres démontrent l’importance pour les vendeurs d’offrir une expérience client adaptée. En effet, 57 % des consommateurs français déclarent qu'ils sont plus susceptibles d'acheter le même produit auprès d'un vendeur tiers dont la livraison est plus rapide. Aussi, 51 % sont plus susceptibles d'acheter un produit d'un vendeur tiers sur le site web d'un détaillant en qui ils ont confiance. En France, environ six consommateurs sur dix se renseignent sur un vendeur tiers avant d'effectuer un achat sur une marketplace. 61 % d'entre eux font d’ailleurs des recherches sur le vendeur en consultant les avis. Ils hésiteront ainsi à effectuer un achat s’ils ont des doutes sur la qualité du produit.

Enfin, les offres de produits proposées par des vendeurs locaux sur les marketplaces sont importantes aux yeux du consommateur français, puisque 63 % d’entre eux y sont sensibles. Sur l’ensemble des marketplaces déployées en Europe par Mirakl, il est nécessaire de rappeler que 95 % des vendeurs sont eux-mêmes européens.

Les « power shoppers » ont adopté les marketplaces à un rythme accéléré

L’étude de Mirakl a également mis en évidence l’émergence des « power shopper » français, c’est-à-dire les consommateurs achetant en ligne au moins une fois par semaine. En moyenne, le power shopper français effectue 45 % de ses achats en ligne sur des marketplaces, contre 35% pour le consommateur français moyen. Ceci démontre que plus les consommateurs font des achats en ligne, plus les marketplaces représentent une part importante de leurs dépenses.

Par ailleurs, 72 % des « power shoppers » français estiment que les marketplaces en ligne sont le moyen le plus pratique de faire des achats. 67 % d’entre eux souhaiteraient ainsi que davantage de leurs détaillants préférés disposent d’une marketplace.


Méthodologie de l’étude

Mirakl a interrogé 9 000 consommateurs dans le monde dans plusieurs pays (Australie, Brésil, France, Allemagne, Italie, Singapour, Espagne, Royaume-Uni et États-Unis) dont 1 000 en France, dans le but de comprendre leurs habitudes et préférences d’achat. L'enquête a été menée en octobre 2021 par Schlesinger Group, une société de recherche indépendante.